Une densification maîtrisée et adaptée : La « Densité Eco-maîtrisée »

L’hyper urbanité, la migration vers les villes et la carence de foncier sont des sujets phares largement abordés. La solution la plus creusée a certainement été celle de la densité des centres-villes et aujourd’hui celle des périphéries, pourtant il reste beaucoup à faire. A contre-courant de la pensée dominante en matière de densification, il est possible de trouver des solutions durables à partir de l’architecture à petite échelle, sans évacuer la réflexion sur l’habitat individuel. La densité ainsi envisagée permet une réinterprétation du territoire à court terme en vue d’une revitalisation énergétique, sociale, économique et urbaine profonde à long terme.

Une dizaine d’opérations de maisons de ville Eco-durables réalisées en bois pour des particuliers ont servi  de laboratoire pour développer des solutions innovantes, à la fois sur la réinterprétation du territoire et sur la production, la consommation et le stockage de l’énergie. Les données récoltées constituent une base pour imaginer la ville de demain et d’après-demain. Le manque de surface, l’affaiblissement du modèle économique en partie lié à la toxicité des crédits, la nécessité de maîtriser la consommation d’énergie sont autant de contraintes inéluctables qui ont orienté la recherche vers des solutions et des compromis exprimant le mieux les synergies de l’habitat, de la ville et de l’énergie durables. Respecter le territoire existant est fondamental. Les projets doivent être vecteurs de spécificités urbaines et architecturales, ils doivent fonctionner comme des épicentres de la sensibilisation sociale au développement durable et à la « Densité Eco-maîtrisée ».

La « Densité Eco-maîtrisée » est un concept d’investissement des zones suburbaines qui met l’accent sur le respect du patrimoine urbain et architectural tout en le densifiant et en optimisant les énergies. Des principes architecturaux d’imbrications et de revalorisation de l’existant, prenant en compte les énergies grises et les énergies locales, sont couplés à la production intelligente et au stockage d’énergie renouvelable in-situ. L’occupation intelligente du foncier disponible et la création de services et équipements localisés complètent alors la densification maîtrisée et adaptée.

Cette position prend le contre-pied du concept schizophrénique d’anti-étalement urbain, qui a mené à une congestion et à l’asphyxie aussi bien du territoire que des personnes. En plus d’éviter les effets pervers de la sur-densification, la « Densité Eco-maîtrisée » se pose en alternative à l’abnégation identitaire des villes et des quartiers limitrophes des hyper-centres, énergivores à tous les sens du terme. Elle compose des éléments pour une Smart Grid suburbaine, adaptée, nouveau Plan d’Urbanisme Local Durable pour un territoire spécifique et identitaire qui refuse d’être englouti par la ville « capitale ».