1.ANTONYnum 1 / 13
3.ANTONYnum 2 / 13
2.ANTONYnum 3 / 13
4.ANTONYnum4 4 / 13
1109_Antony_HauteDef_24 5 / 13
6.ANTONYnum10 6 / 13
1109_Antony_HauteDef_29 7 / 13
5.ANTONYnum3 8 / 13
1109_Antony_HauteDef_41 9 / 13
7.ANTONYnum5 10 / 13
1109_Antony_HauteDef_49 11 / 13
1109_Antony_HauteDef_52 12 / 13
1109_Antony_HauteDef_60 13 / 13

1.ANTONYnum

Maison Eco-Durable / Série I

 

MAISON ECO-DURABLE A ANTONY

L’étalement urbain des dernières décennies qui a généré les quartiers pavillonnaires autour de Paris, laisse un héritage difficile à réinterpréter et requalifier selon les critères contemporains qui, eux, sont plus tournés vers la durabilité.

Ce quartier, à Antony, est un exemple de cette architecture à la fois hétérogène et homogène, dirigée par de règles d’urbanisme dépassées.

Les délais et la situation urbaine ainsi que notre volonté de continuer et affiner notre recherche sur les constructions bois, nous ont amené à proposer un type de système constructif, encore peu diffusé dans les agglomérations et plutôt réservé aux maisons individuelles dans de sites moins denses, les panneaux contrecollé structurels.

Les règles urbaines et le contexte, très typés, nous ont suggéré le gabarit, qui s’est révélé un vrai atout pour le projet.

Là-haut, la forme du toit/pergola, qui a l’air d’un toit inachevé, a une fonction précise. D’une part, il reprend l’archétype du contexte, insérant le projet dans son environnement sans interrompre le rythme urbain, d’autre part, il s’oppose à un toit fermé qui ne serait devenu qu’un grenier fourretout ou un espace perdu.

Nous l’avons donc habité, et nous l’avons laissé ouvert en le transformant en une terrasse végétalisée, intime et ensoleillée. Les choix des végétaux proposés par la paysagiste, des graminées  et des plantes grimpantes sur la pergola à fruits (kiwi, courges, raisins), permettront aux propriétaires de bénéficier d’un jardin potager, un jardin potager suspendu.

PROGRAMME

Le programme, une maison individuelle pour une famille recomposée, demandait une conception modulaire et souple dans l’aménagement.

La réponse consiste en deux zones séparées et superposées, actuellement rendues indépendantes, mais qui, avec très peu de modifications, peuvent devenir un seul grand espace.

Les parois des puits de lumière qui traversent l’étage pour éclairer le RDC, peuvent être démontées pour devenir demain des garde-corps et retrouver le lien visuel entre les deux étages.

L’escalier est positionné dans la trame centrale des services, avec l’entrée aujourd’hui commune aux deux accès, et qui demain pourra être ouverte sur les espaces jour.

Des cloisons coulissantes géantes à chaque étage divisent en deux les espaces jours, pour pouvoir actuellement repartitionner les zones et créer un bureau/bibliothèque au RDC et une zone cinéma à l’étage, et demain, pour partitionner l’espace en fonction des usages.

Un meuble-crédence sur roulette glisse entre la cuisine et la terrasse au RDC, en déplaçant ainsi la zone déjeuner à l’extérieur  pour les beaux jours.

Tout l’agencement a été conçu dans cette optique de souplesse et adaptation des espace de vie, qui touche au quotidien, aux saisons (l’été, l’espace se poursuit à l’extérieur et est plus ouvert et ample et l’hiver plus recueilli autour de la cheminée) et, à long-terme, en s’adaptant  aux modes de vie des propriétaires.

SYSTEME CONSTRUCTIF ECO-DURABLE

Complètement construite en panneaux bois posés sur un socle maçonné, les sols étant très mauvais, la construction  est une œuvre complètement préfabriquée en atelier,  livrée sur le site et montée en seulement quinze jours.

Il s’agit du système constructif en panneaux bois finlandais provenant de coopératives de petits propriétaires de forêts privés gérée durablement.

Les panneaux prédécoupés et complétée par l’isolant en fibres de bois et le bardage sans traitements, sont arrivés au chantier pratiquement finis, réduisant les nuisances au minimum, le chantier étant situé dans un tissu pavillonnaire dense.

Les façades ont été montées en même temps que les planchers, eux aussi en panneaux bois.

La construction bois a l’avantage avec un système d’isolation extérieur très efficace qui permet d’éliminer complètement les ponts thermiques et de rendre le bâtiment très performant. Le chauffage au sol à basse température alimenté au gaz, devient presque superflu.

Les surfaces vitrées des doubles vitrages + argon des patios et des façades Sud, volontairement surdimensionnées, captent le soleil l’hiver et sont abritées par un auvent et une pergola l’été, ce qui permet, garce à leur performance et taille d’ouverture, de maitriser facilement l’apport solaire et la circulation d’air selon les besoins, sans rendre nécessaire une climatisation ou l’usage intensif du chauffage.

La façade principale sur rue, devant les chambres au Nord, est une composition de grands percements vitrés et de volets ouvrants simples en inox miroir sans vitrages. Les reflets de la végétation et le mouvement de ces volets inox miroirs rendent la façade changeante. La ventilation des chambres est réglée par les percements des volets, et l’apport de lumière par les surfaces vitrées.

La récupération des eaux pluviales permet l’arrosage du jardin et des jardinières permettent aux propriétaires la culture de plantes aromatiques et du jardin potager sans surconsommation d’eau.

  • Type: Maison individuelle
  • État: Realisé
  • Année: 2011
  • Ville: Antony
  • Client: Privé
  • Superficie: 286 m²
  • Budget: 650 000 €
  • Équipe: Photos Clément Guillaume
  • Prestation: Mission Complete